3. Deux maisons en kit écologiques, de conception française, faciles à monter, saines et durables !

Écoquille à l’écohameau « Hélioterre »
Afficher l'image d'origine
Exemple de maison en briques de bois « Brikawood »

 

 

 

 

 

 

Nous avons sélectionné parmi toutes les maisons en kit disponibles sur le marché, deux procédés innovants français, très différents certes mais issus, dans les trois cas, d’années de recherches. Les résultats sont à la hauteur des attentes !

Les maisons proposées ont des performances thermiques (passives dans les deux cas) et phoniques excellentes, nécessitant peu d’énergie grise, durables, saines et économes !

Nous vous présentons donc :

  • une maison en forme de coquille de bateau renversée nommée Écoquille (maison largement passive),
  •  un jeu de construction à partir de briques de bois modulables qui permet rapidement de monter sa maison (passive aussi).

Plan de cette page :

1. L’Écoquille : un système ingénieux aux performances exceptionnelles
1.1. L’Écoquille en quelques points clés
1.2. Avantages – Inconvénients de l’Écoquille
1.3. Aspects financiers de l’Écoquille
2. Brikawood : la maison en brique de bois modulable  

 

 1. L’Écoquille : un système ingénieux, aux performances exceptionnelles et à un coût très abordable :

Afficher l'image d'origine
Salle à manger d’une écoquille

Cette page est directement tirée du site officiel sur l’Écoquille et des échanges avec les responsables de ce projet. Cet habitat, facile à monter par un auto-constructeur, modulable, est une construction résolument écologique et économique. Son inventeur, M. Desombre a imaginé sa forme en observant la nature et ses formes toujours ovales, arrondies. Les qualités thermiques, acoustiques sont en rapport direct avec la qualité des matériaux mis en oeuvre.

1.1. L’Écoquille en quelques points clés :

Cette maison possède les caractéristiques suivantes :

  • pas de fondations : l’Écoquille est ancrée au sol et posée sur des plots. Elle est donc munie d’un vide-sanitaire et d’un plancher isolé.
  • Afficher l'image d'originesa forme originale lui permet de résister à des vents très forts naturellement et beaucoup mieux que les maisons traditionnelles.
  • ossature en bois de forme arrondie à monter soi-même : c’est un kit qui ne comporte aucune pièce (toutes en bois) lourde ou imposante. En effet, il suffit d’assembler des pièces de bois découpées en usine et qui restent légères. Ce montage est donc possible pour tout un chacun !
  • norme passive atteinte eu égard à sa conception arrondie : pas de ponts thermiques, très forte isolation (résistance de 8 avec 30 cm de laine de chanvre), étanchéité à l’air facilitée, aérations via l’installation (ou pas) d’une VMC double flux.
  • excellente isolation phonique grâce à l’épaisseur de l’isolant (30 cm sur le toit sans compter les tuiles en liège et murs extérieurs et 25 cm au sol) qui la protège des bruits environnants.
  • matériaux utilisés à faible énergie grise :
    • bois non traité pour l’ossature et le plancher : Douglas, Agepan (exempt de formaldéhydes), acacia, OSB3 (sans colle ni formaldéhydes aussi),
    • ouvertures en châtaignier massif avez triple vitrage argon (4/9/4/9),
    • peintures sont à la chaux ou à la caséïne,
    •  protection des bois extérieurs à l’huile de lin,
    • tuiles en caoutchouc et liège recyclé collés ou du shingle bitumé (suivant vos moyens),
    • isolation locale à partir de matériaux naturels biosourcés à choisir par l’auto-constructeur : paille, ouate de cellulose, laine de bois ou de chanvre, liège, coton recyclé (Métisse), copeaux… à raison de 30 cm pour le toit et 25 pour le sol,
    • grande légèreté (240 kg/m2) qui diminue l’impact environnemental concernant les transports : l’usine est à GRAULHET (81300 dans le Tarn, près de Toulouse) pour desservir toute la France.
  • surface intérieure supplémentaire grâce à la forme arrondie qui permet d’avoir aux pourtours des pièces une surface dont la hauteur n’atteint pas les 1,80 m règlementaires : cet espace permet de loger rangements, lits… Par exemple, uneÉcoquille de 35 m2 (surface avec une hauteur « normale ») fournira en réalité +13 m2 supplémentaires soit 48 m2 en réalité (de 20 à 40% en sus suivant la taille de l’Écoquille). Ceci permet, au m2 de diminuer grandement les coûts : cf. §3.

(Revenir au plan de cette page)   

1.2. Avantages – Inconvénients de l’Écoquille :

Avantages :

Ils sont nombreux : maison très écologique, économique (à considérer la qualité des produits mis en œuvre pour l’ossature, le plancher, la toiture), prespirante (qui respire naturellement : échanges de vapeur d’eau entre l’intérieur et l’extérieur de la maison), facile et rapide à monter, modulable (on peut acheter l’ossature et se débrouiller pour le reste), conforme aux normes les plus exigeantes…

Inconvénients :

Pour beaucoup (réflexions essuyées après avoir montré des images de l’Écoquille), c’est l’esthétique qui bloque… et dans ce domaine, les goûts et les couleurs ne se discutent pas !

Autre souci : la revente de la maison eu égard à ses spécificités esthétiques, bien entendu au cas où… car, aux dires des spécialistes, quand on construit une maison, il faut toujours penser à sa revente !

(Revenir au plan de cette page)   

1.3. Aspects financiers :

Les chiffres présentés ci-dessous ont été repris d’un devis demandé en février 2012 pour les différentes types d’Écoquilles vendues. Il s’agit de prix de kits à monter soi-même pour que la maison soit hors d’eau et hors d’air. Ils comprennent donc :

  • l’ossature de l’Écoquille et son arrimage au sol (plots),
  • la toiture et son isolant (ouate de cellulose),
  • les caissons du plancher et les façades et son isolant (ouate de cellulose),
  • les ouvertures.

Le prix du kit varie en fonction de la grandeur de l’Écoquille retenue : de 460€/m2 pour 192 m2 habitables à 1 030€/m2 pour 42 m2 habitables. Ce prix peut encore baisser en se procurant localement et en gros la ouate de cellulose, les ouvertures ou en prenant une toiture en shingle bitumée très répandue dans des pays froids comme le Canada.

 

Restent à rajouter les finitions intérieures : cloisons et portes intérieures, plancher, lambris sur murs extérieurs, kit solaire thermique, électricité, plomberie, chauffage d’appoint, cuisine et placards divers en sous-pente.

(Revenir au plan de cette page

2. Brikawood : un habitat passif, écologique, facile à monter soi-même mais bien plus cher que l’écoquille :

Voici une petite PME-PMI située dans l’Ariège qui a mis au point, pour la construction neuve, une brique de bois qui permet, tel un jeu de Lego, de monter très rapidement et facilement des murs extérieurs porteurs, sans clous ni vis ni colle, perspirants, modulables, très bien isolés thermiquement (R=7 !) et phoniquement. Une belle prouesse technique !

Brikawood, briques de bois

Comme nous l’explique l’inventeur français Alain Roméro, dans ce procédé (vidéo ci-contre), les circuits courts sont privilégiés, le bois n’est pas traité (Douglas) et le mur une fois édifié, l’est définitivement : pas de bardage ni de pare-pluie à l’extérieur, pas de  finition ni de frein vapeur à ajouter à l’intérieur d’où un immense gain de temps !

Caractéristiques techniques :
  • Murs extérieurs larges de 25 cm au total rempli de sciure, laine soufflée ou de ouate de cellulose (soit environ 20 cm pour l’isolant),
  • Afficher l'image d'origineBriques de 50 cm de long et 17 cm de hauteur (mono produit) qui s’emboitent en force et se posent en quinconce en Douglas (bois durable imputrescible qui pousse en France, classe 3 : résistant aux intempéries),
  • Câbles électriques à passer en même temps que le mur est construit,
  • Structure assurée par deux pièces de bois latérales (flasques) et deux écarteurs transversaux qui maintiennent l’ensemble fortement serrés et permettent d’éviter le passage d’air sans utilisation de frein vapeur (d’où gain de temps et économie),
  • Système breveté (pas de souci au niveau des assurances) et conforme aux règlementations en vigueur et à venir RT 2012 (et au-delà car maisons dites passives : RT 2020),
  • VMC double flux installée par défaut (sans puits canadien géothermique) mais non comprise dans le prix de 1 100€/m2 indiqué ci-dessous,
  • Petite formation nécessaire pour monter correctement les briques car elles doivent être imperméable à l’eau et l’air…
  • Tarifs matériaux (hors pose) : 1 100€/m2 hors d’eau, hors d’air ou un prix de 300€ TTC/m2 (prix donnés par Patricia, la responsable le 14/12/2016) de mur extérieur qui comprend l’isolation (copeaux pré-calibrés), les pré-cadres pour les ouvertures, les lisses basse et haute, les poteaux raidisseurs, la bande d’arasement (contre environ 50€/m2 de mur extérieur pour le bois cordé et environ 100€/m2 pour la M.O.B. classique).

(Revenir au plan de cette page)

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer